Biographie

-

Photographe: Julie Perreault

Reconnu pour ses mises en scène audacieuses, inventives et d’une extrême précision, Jean-Guy Legault est le récent récipiendaire du Grand Prix Desjardins pour les arts de la scène 2014. Il compte à ce jour plus de trente-cinq productions professionnelles à titre de metteur en scène, auteur ou traducteur. Ses créations ont été jouées un peu partout au Québec et au Canada, sur les grandes et petites scènes, et lors de plusieurs festivals et événements artistiques. Fortement impliqué dans le développement artistique et culturel, il siège régulièrement sur des comités à titre de conseiller artistique ou administratif.

Formé en interprétation à l’Option-Théâtre du collège Lionel-Groulx (1998), il est le fondateur du Théâtre du Vaisseau d’Or (créé en 1993) pour lequel il a signé douze mises en scène, dont le très renommé Théâtre Extrême  (cité par le Journal Voir comme l’un des cinq meilleurs spectacles de l’année 2007).

Membre fondateur du Théâtre des Ventrebleus (1996), il a participé à la création de tous les spectacle de la compagnie et a signé le texte et la mise en scène de la majorité des productions: Scrooge (2002-2004), Poe (2006 et 2008), Rex (2008 et 2010), Vingt Mille lieues sous les mers (2010) et Les Mythomanes (2014).

Il est également fondateur du Nouveau Théâtre Urbain pour qui il a traduit et mis en scène plusieurs pièces contemporaines inédites dont les très célébrés Nuit d’Irlande (A Night in November de Marie Jones), La Journée des dames (Ladies’day de Amanda Whittington) et La Bête (de David Hirson), qui ont tous connu beaucoup de succès à Montréal et en tournée.

En 2003, il remporte le Masque de la Révélation de l’année en compagnie de Simon Boudreault pour l’adaptation et la mise en scène de L’Honnête Fille de Goldoni au Théâtre Denise-Pelletier. Ce spectacle a également reçu le Prix du public étudiant (production de l’année) au Théâtre Denise-Pelletier. Il remportera le prix du public pour la mise en scène et le spectacle de l’année à deux autres reprises avec Les Jumeaux vénitiens de Goldoni (2004) et Dr. Jekyll et Mr. Hyde (2007) de Robert Louis Stevenson.

Photographe: Julie Perreault

C’est également en 2003 qu’il signe sa première mise en scène dans une école de théâtre professionnel avec les finissants du Conservatoire d’Art Dramatique de Montréal. Il a par la suite travaillé à plusieurs reprises à l’École Nationale de Théâtre du Canada à titre de metteur en scène (Scenes from the big picture d’Owen Mcafferty, Méphisto d’Ariane Mnouchkine) ou directeur d’acteur et s’est attaqué pour la première fois à un spectacle musical en  montant L’Opéra de Quat’sous de Brecht-Weill avec les finissants de l’option-théâtre-musical du collège Lionel-Groulx.

Son travail de metteur en scène et de créateur s’est poursuivi sur de nombreuses scènes montréalaises et en régions avec entre autres: Tout Shakespeare pour les Nuls, au Festival Juste pour Rire en 2005 (Masque de la production de l’année-Théâtre Privé); Les Fridolinades de Gratien Gélinas (2006) au Théâtre Denise-Pelletier; L’Éblouissement du Chevreuil d’Evelyne de la Chenelière, à la salle Jean-Claude Germain du Théâtre d’Aujourd’hui (2006); Huit Femmes de Robert Thomas au Théâtre Rougemont et en tournée (2007-2008); Rhinocéros de Ionesco au TNM en 2008 (quatre prix Gascon-Roux); La Folle Odyssée de Jacques Cartier (Novem); Ma Femme, c’est moi de Doug Wright (2009) et Hockeytown au Théâtre des Marguerites de Trois-Rivières (2011).

Photographe: Geneviève Bélisle

En 2010, on lui confie en catastrophe les rênes de la superproduction circasienne Omaterra à Sherbrooke. Il en redresse la barre avec brio puis la revampe à son image en 2011. Cette version plus explosive et vitaminée sera chaudement reçue par le public et la critique et lui permettra de faire une entrée remarquée dans le monde du cirque.

Il travaille présentement sur plusieurs projets comme auteur, metteur en scène ou acteur au sein de diverses compagnies théâtrales et circasiennes. Ces projets futurs incluent la mise en scène de Javotte (adapté du roman de Simon Boulerice) en mars 2015 et la mise en scène du spectacle Hommage à Beau Dommage présenté par le Cirque du Soleil (Événements 45 degrees) à Trois-Rivières à compter de juillet 2015.